Derniers Articles

Commentaires récents

    On en Parle

    • Alice Zeniter et Faïza Guène: «La fiction, c’est écrire un son pour taire les silences»

      L’une est petite-fille de harkis, l’autre fille d’immigrés algériens. Elles explorent dans leurs œuvres l’histoire franco-algérienne et comblent les trous familiaux et collectifs, par-delà les fantômes et les traumas de la colonisation et de la guerre. Dialogue apaisant et apaisé entre les écrivaines Faïza Guène et Alice Zeniter.

    • «Le 15 mars 1928» d’un écrivain martyr de la littérature prolétarienne japonaise

      Takiji Kobayashi (1903-1933) est connu pour" Le Bateau-usine", son chef-d’œuvre. Son premier roman," Le 15 mars 1928", longtemps censuré, est enfin disponible en français. Le jeune écrivain, qui mourra des suites de répression policière, y documente la rafle de 1 600 communistes menée au Japon, dont il fut témoin.

    • J’ai passé une semaine avec Xi Jinping (à la télé)

      Pendant une semaine, j’ai regardé la grand-messe télévisuelle chinoise, le journal de 19 heures, diffusé sur toutes les chaînes du pays. Xi Jinping, président de la République populaire de Chine, est partout. Après avoir vaincu le virus, l’État-parti prépare des lendemains qui chantent. Et chez le grand rival américain, c’est la cata.

    • Grenoble, Tours, Lorient, Bordeaux, Béziers, des refus multiples qui s’additionnent

      Des dizaines de milliers de personnes ont défilé en régions ce samedi 28 novembre. Pas seulement pour dénoncer la loi «Sécurité globale», mais pour parler aussi de l’école, des universités, de l’hôpital et, à Béziers, d’une police municipale mise en cause après la mort de Mohamed Gabsi. Reportages de nos correspondants.

    • Loi Sécurité: les colères enfin déconfinées

      Les Marches pour les libertés, qui se sont tenues samedi 28 novembre dans 70 villes, ont donné lieu à des mobilisations inattendues et spectaculaires. À Paris, plus de 100 000 personnes (200 000 selon les organisateurs) ont défilé pour dénoncer les violences policières et «la dérive liberticide» d’un pouvoir accusé d’instrumentaliser le confinement pour passer en force. Récit et témoignages.

    Abonnez-vous à l'Abestit par e-mail.

    Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à l'Abestit et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

    %d blogueurs aiment cette page :